Présentation | Les arts martiaux | Paul Friederich 1 2 3 4

Les arts martiaux
          

Actuellement les arts martiaux sont des disciplines nombreuses, diverses et protéiformes. Répandus dans le monde entier, ils connaissent un large succès, toutes orientations confondues.
S’exposant désormais au grand jour, loin de la tradition secrète des origines, ils se nourrissent également des uns des autres, rendant encore plus difficiles leurs classifications.
Les arts martiaux sont des sports véhiculant de fortes valeurs, tels que le respect, l’humilité, la persévérance, la maîtrise de soi et ce sont pour toutes ces raisons qu’ils doivent être pratiqués et répandus à ce jour.

Définition

Tous les arts martiaux ont en commun le même principe de confrontation entre deux individus, armés ou non, et ayant à leur disposition uniquement leur intelligence et leur habileté acquise par la pratique, ce qui exclut les formes de combats utilisant des armes à feu. Ce principe commun, qui permet d’inclure dans un même groupe les luttes, boxes, et escrimes, quelque soit leurs origines, autorise l’utilisation d’une étiquette commune, qui est peut être celle des « arts martiaux ».

L’auto défense

De nombreux arts martiaux centrent leur discours sur leur efficacité pratique, héritée d’une tradition ancienne et d’un savoir faire affiné par plusieurs générations d’experts.
Cette efficacité trouve sa justification dans la vie au quotidien et doit pouvoir faire ses preuves « en situation » : en effet, la pratique des arts martiaux peut servir d’auto défense en cas d’agression pour le particulier.

La Compétition

Certains arts martiaux ne se pratiquent pas en compétition (l’aïkido par exemple).
D’autres comme le taekwondo, le karaté ou encore le judo organisent des compétitions tout au long de l’année. Il s’agit d’un jeu, dont le but est de devenir le plus fort possible dans un système codifié et dans les limites de certaines règles strictes.

Les Valeurs éducatives des arts martiaux

La pratique des arts martiaux permet dans un premier temps de donner une éducation physique, morale, mentale et sociale et d’une prise de conscience de son corps et de celui des autres.
Par exemple les arts martiaux en do, tels que le judo, le taekwondo, l’aïkido, le kendo ou encore le karatédo peuvent s’inscrire dans un projet pédagogique, puisque l’élève ne s’entraîne ni pour apprendre à se défendre, ni pour gagner en compétition mais pratique cet art pour sa pratique elle-même. Il pourra donc puiser dans cet expérience exigeante sans but ni objectif, et donc sans fin, les moyens d’une progression physique et mentale profonde.

Les arts martiaux et la santé

Certains d’entres eux, comme le tai chi chuan ou le qi gong sont conçus comme des moyens de mieux faire circuler l’énergie du corps d’améliorer ou de conserver la santé.
Les arts martiaux qui s’inscrivent dans cette orientation sont principalement d’origines chinoises.

Bonne Pratique et à bientôt.